publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Ecologie > Eco-rénovation : diviser sa facture d’énergie par trois
Partager : 
Imprimer

Tassin la Demi-Lune

Eco-rénovation : diviser sa facture d’énergie par trois

Diviser par trois les coûts énergétiques, voila l’objectif de l’éco-rénovation menée dans la résidence Les Eglantiers à Tassin la Demi-Lune. Le chantier peut être visité lors d’une journée portes ouvertes.

Tout a commencé il y a quatre ans, dans cet immeuble de 1970, passablement dégradé au fil du temps. « Nous nous sommes demandé s’il fallait procéder à un simple ravalement ou aller plus loin dans la rénovation », se souvient Thibaut Oustry, le président de la copropriété. Dans la ligne de mire des occupants : les dépenses en énergie qui ne cessent de grimper : quelque 900 euros par an et par logement en moyenne, un chiffre en hausse de 30 pour-cents ces cinq dernières années.

Les copropriétaires demandent alors à l’Agence locale d’énergie un audit énergétique. Trois scénarios sont proposés dont le plus performant permet de diviser la facture énergétique par trois. Quelques séances d’information et assemblées générales plus tard, c’est cette solution qui est retenue.

Les travaux commencent en février 2016 et devront se terminer en novembre prochain, sous la houlette du cabinet Bruno Godefroy Architectes. Les murs extérieurs gagnent entre 12 et 16 centimètres d’épaisseur grâce à un manteau de polystyrène et laine de roche, le plafond du sous-sol et les combles sont habillés d’une épaisse couche d’isolation, la chaudière à gaz est remplacée et même l’électricité dans les parties communes rénovée avec l’installation de lumières à LED et détecteurs de présence. De plus une ventilation mécanique permet d’assainir les logements souvent attaqués par l’humidité. « En plus d’une baisse de leur facture, les propriétaires gagnent aussi en confort », promet Bruno Godefroy. « L’été il fera plus frais dans les appartements et l’hiver plus chaud. »

Ces travaux ont un prix : 800 000 euros, dont 80 000 euros pour le désamiantage des combles. Cette facture, soit entre 15 et 20 000 euros pour chaque propriétaire en fonction de la taille des logements est toutefois allégée par différentes aides, si bien que seuls 9 à 12 000 euros restent à la charge de chaque propriétaire. « Compte tenu de l’évolution du coût de l’énergie, nous comptons rentrer dans nos frais dans neuf à dix ans », espère Thibaut Oustry.

La Métropole a versé 3500 euros par logement au titre du dispositif Ecoréno’v. Doté de 30 millions d’euros, ce programme doit permettre de rénover 1800 logements par an. « Depuis son adoption en septembre dernier, il a déjà profité à 7 copropriétés (642 logements) et 11 maisons individuelles pour des subventions globales de 1,56 millions d’euros », se réjouit Béatrice Vessiller, vice-présidente métropolitaine.,

Le chantier peut être visité lors d’une journée portes ouvertes le samedi 25 juin (inscription obligatoire sur le site de l’ALE : www.ale-lyon.org.

Photo : Michael Augustin

Publié le : samedi 18 juin 2016, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plan Oxygène

Le Grand Lyon s'attaque timidement à la pollution

Moins de camions, plus de communication, voilà ce à quoi se résume le plan de la Métropole pour réduire la pollution de (...)
La suite
Place de la République

Une grève de la faim pour sauver des singes de la vivisection

Depuis 16 jours, Lily observe une grève de la faim. Par ce jeûne, elle espère obtenir la fermeture d'un centre de (...)
La suite
Dengue et chikungunya

Comment combattre le moustique tigre

Le moustique tigre a atteint Rhône-Alpes en 2009. Particulièrement dangereux, il peut transmettre la dengue et le (...)
La suite
Allergies

Ambroisie : un site internet pour signaler la plante

Pour combattre l'ambroisie, la région a lancé une plateforme permettant de signaler la présence de cette (...)
La suite
Les cyclistes finissent le travail

Une association dénonce des pistes cyclables impraticables

Les pistes cyclables, pourtant très récentes, le long du tramway T4 et de la rue Garibaldi, sont difficilement (...)
La suite
La pollution provoque 1 maladie sur 3

L'air reste mauvais en Rhône-Alpes, la France sanctionnée ?

Avec 83 jours d'alerte à la pollution, dont 70 jours dus au dépassement des normes européennes, l'année 2013 (...)
La suite
Bluecar, Renault, Citroën...

Les voitures électriques à la conquête de Lyon

De nombreuses voitures électriques roulent déjà sur les routes de l'agglomération.
La suite