publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020
Partager : 
Imprimer

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce matin, équiperont progressivement la ligne B du métro lyonnais. Elles devront permettre d’augmenter, à terme, la capacité de 50 % sur cette ligne.

Troisième ligne en termes de fréquentation et de longueur (après la D et la A), la ligne B transporte quotidiennement quelque 180 000 voyageurs. Et probablement 300 000 par jour à l’horizon de 2030, si la croissance attendue de 5 % par an est au rendez-vous. Pour tenter d’y faire face, le Sytral, qui gère les transports en commun lyonnais, rénove cette ligne de fond en comble. Au menu : l’automatisation de la ligne et le renouvellement complet du parc.

Mais pas tout de suite. Seules six nouvelles rames auront été livrées début 2020 lors de la mise en place du pilotage automatique de la ligne. Elles ne tourneront ainsi que le week-end, tandis que le matériel actuel avec conducteur continuera de rouler en semaine. Le service ne sera complètement automatique qu’à l’automne 2020, lorsque seize autres rames seront arrivées pour un total de 22, soit autant qu’aujourd’hui. Le matériel roulant actuel sera alors transféré sur la ligne A afin d’en augmenter la capacité.

En 2023, lors du prolongement de la ligne B jusqu’aux hôpitaux sud à Pierre-Bénite, un dernier lot de huit rames sera mis en service pour un total donc de trente. A partir de cette date-là, le Sytral prévoit de coupler deux trains aux heures de pointe, pour un total de quatre voitures et espère ainsi transporter 50 % de passagers en plus. A cette même date, dix nouvelles rames identiques arriveront également sur la ligne D.

Le nouveau modèle présenté aujourd’hui, ressemble d’ailleurs au matériel actuellement en service sur la ligne D. Même longueur de 36 mètres pour une rame de deux voitures, même capacité de 325 passagers (dont 64 places assises). Avec quelques atouts supplémentaires tout de même : douze écrans informent sur le tracé de la ligne, le prochain arrêt, des points d’intérêt à proximité et d’éventuelles perturbations. Tandis que les portes ont été élargies à 1m60 contre 1m30 aujourd’hui afin de faciliter les montées et descentes.

Et surtout : il fera moins chaud dans les nouveaux métros, tous équipés d’une ventilation réfrigérée, un système qui permet d’abaisser la température de cinq degrés par rapport à l’air ambiant. Et qui a ses limites : quand le mercure montera à 40 degrés dehors, il fera tout de même encore 35 degrés à l’intérieur. Difficile de faire mieux, explique-t-on chez Alstom qui a conçu le nouvel matériel. Les climatiseurs étant installés sur le toit, l’étroitesse des tunnels ne permet pas d’embarquer des équipements plus volumineux. Quant aux rames actuellement en circulation, elles devront se contenter de fenêtres ouvrants pour créer un courant d’air. Le Sytral estime qu’il n’est pas rentable d’engager encore de travaux lourds sur ce matériel de 40 ans d’âge, qui devra être remplacé d’ici 2030.

Photos : © Michael Augustin

Publié le : lundi 27 mai 2019, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite