publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Réseau express vélo : les travaux commencent en 2022
Partager : 
Imprimer

320 kilomètres de pistes cyclables

Réseau express vélo : les travaux commencent en 2022

A la fin de la mandature, le nouveau réseau express vélo grandlyonnais doit s’étendre sur 250 kilomètres, et 320 kilomètres à terme. Il permettra alors de rallier Lyon à partir des principales villes de la première couronne. Pour le réaliser, la Métropole a prévu d’investir 100 millions d’euros d’ici 2026, soit un tiers du budget consacré aux « mobilités actives » (320 millions). Si les ambitions sont grandes, les débuts sont timides. Seul le premier tronçon a été dévoilé jusqu’à présent. Long de 17 kilomètres, il doit relier la vallée de la chimie de Saint-Fons au quartier du Mas du taureau à Vaulx-en-Velin.

Malgré le succès de Vélo’v et une progression constante du nombre de cyclistes (plus 30 % de déplacements entre 2019 et 2020, hors confinement), la part modale du vélo ne dépasse toujours guère les 2,5 % dans le Grand Lyon. La métropole est loin de l’agglomération bordelaise (7,7 %) ou strasbourgeoise (11 %). Pour inciter les Grandlyonnais à pédaler plus et ainsi tripler les déplacements à vélo entre 2020 et 2026, la nouvelle majorité mise sur la création d’un réseau spécialement aménagé. « Sécurisé grâce à une séparation claire entre les modes de transport, il permettra à celles et ceux qui n’osent pas encore utiliser le vélo en ville de le faire en toute tranquillité », promet Bruno Bernard, président du Grand Lyon.

Pour y arriver, 150 kilomètres de nouvelles voies doivent être construites et 100 kilomètres existantes mises aux nouvelles normes, soit une largeur entre 3 et 4 mètres et une séparation de la route. Un gabarit permettant aux cyclistes de se croiser, y compris avec un vélo cargo. De plus, elles seront jalonnées d’équipements utiles, tels des stations de gonflage, fontaines à eau et même des repose-pieds aux feux afin que les cyclistes puissent rester assis sur leur selle.

Le premier tronçon passera par le quai haut des berges du Rhône, dont la section entre la passerelle du Collège et le pont de la Guillotière sera élargie courant 2022. Il passera de 2,5 mètres aujourd’hui à 4 mètres. Il s’agit de la partie la plus fréquentée du réseau lyonnais avec des pics à 16 000 cyclistes par jour, plus que de voitures (13 500). En parallèle, la piste sera prolongée au sud de la piscine du Rhône jusqu’au pont Gallieni, tantôt en s’installant sur la chaussée, tantôt sur la promenade du quai haut, en fonction de la largeur de voirie disponible. En revanche, les sections au nord vers Vaulx-en-Velin et au sud vers Saint-Fons ne seront pas réalisées avant 2024, concomitamment avec la construction des trams T9 et T10.

L’intégralité du maillage ne sera pas connue avant la rentrée, en même temps que la signalétique et l’identité visuelle propres au nouveau réseau, pour être reconnu facilement. D’ici-là, le réseau express vélo aura également changé de nom, son appellation actuelle n’étant pas jugée suffisamment évocatrice par le Grand Lyon, et inconnue au-delà des associations cyclistes et autres élus écologistes.

Illustration : © Grand Lyon

Publié le : vendredi 4 juin 2021, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite