publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon
Partager : 
Imprimer

Face à l’horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l’appel du Club de la presse. Dans une brève allocution, Gérard Collomb a dit sa « révolte » face à la barbarie de l’attaque terroriste qui a coûté la vie à douze personnes, dont les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu et Tignous ainsi que deux policiers. La classe politique a été unanime à exprimer effroi, horreur et indignation.

Gérard Collomb (maire de Lyon) : « La liberté de pensée, la liberté d’expression, la liberté de vivre tout simplement, chacun avec sa culture, sa philosophie, sa religion, ses idées, c’est qu’il y a de plus précieux, de plus fondamental dans notre société. C’est ce qui se trouve au cœur de nos valeurs, au cœur même des valeurs de notre République. Et nous n’accepterons jamais qu’aucune idéologie vienne jamais les remettre en cause. »

Jean-Jack Queyranne (président du conseil régional Rhône-Alpes) : « C’est la Nation toute entière qui est frappée : des journalistes, qui défendaient la liberté d’expression, des policiers, qui ont assumé leur mission avec un grand courage, des citoyens exécutés lâchement. Toute la Nation doit se rassembler devant la gravité de cet événement dans le refus de la barbarie et la lutte contre le terrorisme. »

Danielle Chuzeville (présidente du conseil général du Rhône) : « Charlie Hebdo a démontré à maintes reprises que la presse, en France, était encore libre de sa propre pensée. Ces 12 victimes ont été assassinées parce qu’elles revendiquaient ce droit. C’est à nous maintenant d’honorer leur mémoire et de nous mobiliser pour défendre ce droit afin que d’autres attentats à la liberté d’expression ne puissent se reproduire. »

Philippe Cochet (président du comité départemental) et Michel Forissier (secrétaire départemental de l’UMP) : « Au-delà du média, c’est bien la France au cœur qui est visée et touchée par cet attentat. En France, les journalistes expriment la diversité, éclairent les pensées tout en respectant la liberté d’opinion. Nous rendons également un hommage solennel aux policiers chargés de veiller à la protection du journal, morts dans l’exercice de leur fonction, morts en gardien de la liberté. Chaque victime de ce triste 7 janvier 2015 doit nous rappeler sans cesse la fragilité et l’absolue nécessité de notre démocratie. »

Michèle Picard (maire de Vénissieux) : « La France, de par son histoire, de par son attachement séculaire à la liberté de la presse, à la presse satirique et humoristique en particulier, a aujourd’hui perdu le sourire. La France, de par son histoire, de par son attachement aux idéaux et valeurs républicaines restera debout, sans tomber dans les amalgames. Face à ce drame qui sonne comme un nouvel électrochoc, chaque citoyen doit en prendre conscience. Je suis sûre que nous saurons faire bloc et résister à ce déferlement de haine. »

Jean-Paul Bret (maire de Villeurbanne) : « La liberté d’expression est l’un des fondements de notre démocratie. S’attaquer à la presse, c’est porter atteinte à nos valeurs de tolérance, de respect des opinions et au-delà à notre liberté et à notre république. Plus que jamais, après cet acte lâche et odieux, il est de notre responsabilité - de la responsabilité de chaque citoyen, de défendre avec détermination la liberté de la presse. Face à cette adversité qui nous confronte à la barbarie, nous devons résister en faisant bloc et en restant unis. »

Raphaël Debu (secrétaire départemental du PCF Rhône) : « La liberté de la Presse, c’est-à-dire la liberté d’expression et d’information, est un des piliers fondamentaux de toute société démocratique. L’odieux attentat contre Charlie Hebdo est une attaque contre tous les citoyens de ce pays. Cet événement d’une rare gravité, doit nous rappeler que « la liberté de Presse ne s’use que lorsqu’elle n’est pas utilisé », et que Charlie Hebdo » est un journal indispensable en France. »

Jeunes socialistes du Rhône : « En cette heure sombre, il nous revient les mots du Premier Ministre Norvégien de l’époque, Jens Stoltenberg, suite aux attentats d’Anders Breivik à Oslo et sur l’île d’Utoya tuant 77 innocents : "J’ai un message pour celui qui nous a attaqué et pour ceux qui sont derrière tout ça : vous ne nous détruirez pas. Vous ne détruirez pas la démocratie et notre travail pour rendre le monde meilleur. Nous sommes un petit pays, mais nous sommes fiers de ce pays. Aucune bombe ne nous fera taire. Aucun tir ne nous fera taire. (...) Nous allons répondre à la terreur par plus de démocratie, plus d’ouverture et de tolérance." »

Droite Lyonnaise : « C’est un attentat ciblé pour tuer des personnes qui travaillent pour la France au nom de la liberté d’expression même si quelques fois cette expression a pu choquer. Des hommes et des femmes sont morts pour cette liberté et nous devons tout faire pour que de tels événements ne se reproduisent. Restons fermes et vigilants face à ce terrorisme fanatique et violent que nous condamnons fermement. »

Front de gauche 69 : « Face à cet acte odieux, il faut une réponse qui mobilise tous les démocrates, une réponse qui montre que nos concitoyens refusent d’être entrainées dans la spirale de la peur, une réponse qui affirme, face au terrorisme, que la France est riche de sa diversité, fière de la liberté d’opinion qui y règne. Face à la terreur, il faut répondre par plus de démocratie, plus de fraternité et de tolérance. »

SOS Racisme : « Lorsqu’un acte terroriste a lieu, c’est aussi la liberté que l’on attaque, parce qu’elle trouve ses limites dans la menace et parce qu’un acte terroriste conduit trop souvent à la haine, à la violence et à réduire l’État de droit. Nous exhortons l’ensemble des acteurs politiques et de la société civile à faire oeuvre de fraternité et d’humanisme afin de ne pas tomber dans le piège des ennemis de la liberté. Ne laissons pas s’installer dans notre pays un climat de défiance entre concitoyens et de favoriser l’exclusion et la stigmatisation qui mène à la radicalisation. »

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 7 janvier 2015, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite