publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Défilé de stars pour une programmation sans surprise
Partager : 
Imprimer

Nuits de Fourvière

Défilé de stars pour une programmation sans surprise

Les concerts de Vanessa Paradis et M sont d’ores et déjà complets, celui de Mark Knopfler est en passe de l’être. Mais de nombreux d’autres spectacles sont encore disponibles aux 17ème Nuits de Fourvière.

Le festival de la colline ne créera pas la surprise cette année mais devrait satisfaire ses fans. La programmation est de qualité et les célébrités défileront dans les deux théâtres romains sur la colline de Fourvière. « Tous les artistes qui ont récemment sorti un album seront là », promet le directeur du festival Dominique Delorme, a propos de la scène française. Ainsi, Charlotte Gainsbourg, Benjamin Biolay ou encore Izia, fraîchement décorée aux Victoires de la musique viendront. D’autres reviendront comme Jacques Dutronc ou Alain Souchon qui ont déjà tourné à Lyon cette année.

Du côté des chanteurs internationaux, il y aura donc le fondateur des Dire Straits et guitariste légendaire Mark Knopfler (21 juillet), mais aussi Iggy Pop, déjà présent en 1991 et 1999. L’iguane montera sur scène avec The Stooges pour la fête nationale (14 juillet). La veille, le grand théâtre de Fourvière aura accueilli les rémuants new-yorkais Vampire Weekend et leur pop aux influences africaines dans la lignée d’un Graceland de Paul Simon, ainsi que The National de Cincinnati. Dans un registre plus sombre, on verra The XX (18 juillet).

Mais les Nuits de Fourvière ne se résument pas à la musique contemporaine. Théâtre, musique classique et même cirque auront aussi leur place. Ainsi, le festival ouvre cette année sur La Tempête, sorte de synthèse de deux pièces de William Shakespeare : La Tempête et Le songe d’une nuit d’été. La mise en scène est signée Georges Lavaudant (4 au 8 juin). L’école d’opéra de Pékin enchaîne avec Au bord de l’eau, l’histoire de 108 bandits d’honneur qui firent trembler l’Empire céleste (9 au 12 juin).

La flûte enchantée de Mozart, grand succès en ouverture du festival l’année dernière, reviendra cette année dans une version revisitée par le cosmopolite Orchestra di Piazza Vittorio (2 et 3 juillet). Après deux spectacles équestres en 2009, place cette année au cirque, avec une soirée spéciale qui réunit un troupe de danseurs-acrobates de Tanger et les élèves de l’Académie Fratellini de Saint-Denis (16 juillet). Sans oublier deux ciné-concerts sur les thèmes d’Edith Piaf et Dracula.

Historique

Longtemps méconnus, les deux théâtres romains de Fourvière ont été découverts lors de fouilles amorcées en 1933. Une fois les turbulences de la deuxième guerre mondiale passées, le site accueillit en 1946 sa première représentation : Les Perses interprétée par le Groupe de théâtre antique de la Sorbonne. Dès 1949 fut lancé le Festival de Lyon Charbonnières, raccourci en Festival de Lyon en 1960, puis rallongé en Festival international de Lyon en 1979. L’appellation Nuits de Fourvière ne date que de 1994. Le site, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, comprend 2 théâtres : le Grand théâtre avec une capacité de 2800 à 4500 places selon la configuration et l’Odéon qui peut accueillir 1200 spectateurs.

Cette année, 39 spectacles sont programmés, totalisant 54 représentations. Le budget de 8 millions d’euros est couvert à 53% par des ressources propres (billetterie...). Le reste es payé par le Conseil général. 118 680 entrées ont été vendues en 2009.

Infos : du 4 juin au 31 juillet. Toute la programmation sur www.nuitsdefourviere.com

Affiche : DR

Publié le : mercredi 7 avril 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bouquinistes

Comment vendre ses livres d'occasion à Lyon ?

Aussi amoureux qu'on puisse être de livres, soyez honnêtes, combien de livres de votre bibliothèque avez-vous relu (...)
La suite
Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite