publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > La fin de l’hiver pour la Fourmi
Partager : 
Imprimer

L’un des plus anciens cinémas rouvre

La fin de l’hiver pour la Fourmi

Fermée depuis le 30 septembre 2012, la Fourmi rouvrira ses portes ce mercredi 9 septembre. Ce cinéma du 3ème arrondissement, plus que centenaire, renaitra de ses cendres après le départ à la retraite de son précédent propriétaire. Entretemps il a été racheté et rénové par l’Institut Lumière qui promet de rester fidèle à l’esprit du lieu.

« C’est un projet euphorisant », s’écrie Sylvie Da Rocha, qui a repris les rênes de la Fourmi. Un projet qui a surtout permis de sauver l’une des plus anciennes salles de Lyon, créée en 1914. Car à la fin des années 2000, alors que le numérique débarque dans les cinémas, son ancien propriétaire, François Keuroghlian, proche de la retraite, décide d’arrêter. Programmateur, contrôleur et projectionniste de la Fourmi depuis 1974, il estime ne pas pouvoir faire face aux travaux de modernisation nécessaires.

« Les salles de cinéma, une fois fermées, ne redeviennent jamais des salles de cinémas », souligne Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière (et délégué général du Festival de Cannes). L’Institut décide alors de racheter les lieux via la société commerciale Cinémas Lumière, créée pour l’occasion.

Commencent alors d’importants travaux de rénovation. « Il fallait tout changer », explique Gilbert Long, architecte spécialisé en construction et en rénovation de salles de cinémas, qui a conduit le chantier. 850 000 euros ont ainsi été engagés entre fin 2014 et l’été 2015. La nouvelle Fourmi comprend désormais trois salles de 34, 39 et 63 places et s’habille d’une nouvelle façade vitrée pour « marquer l’existence d’un lieu culturel en ville », souligne l’architecte. De nouveaux écrans ainsi qu’un confort optimisé attendent les cinéphiles, afin de créer un « sentiment d’espace face à l’exiguïté du site ».

Malgré les changements, Thierry Frémaux souhaite que le public « retrouve les salles comme ils les avaient connues ». Et de promettre que « le cinéma s’inscrira toujours dans son identité historique avec une programmation composée de sorties internationales, de continuations et de reprises ».

Pour sa réouverture, la Fourmi proposera ainsi une palette cinématographique variée avec les projections de The Lesson, Shaun le Mouton, Amy Winehouse, Les Nouveaux Sauvages, Love and Mercy et Les Enfants du Paradis, « en hommage au premier film projeté par François Keuroglhian », explique Thierry Frémaux.

Mais la Fourmi ambitionne aussi de s’ouvrir à de nouveaux publics. « Nous souhaitons insuffler une énergie jeune », insiste Sylvie Da Rocha. Elle ouvrira donc, dès cette année, ses portes aux écoles et lycées pour des projections et des débats pédagogiques.

La réouverture de la Fourmi précédera celles des CNP Bellecour et Terreaux, deux autres salles reprises par Cinémas Lumière et qui ouvriront respectivement leurs portes le 21 octobre et début décembre. Les cinéphiles auront cependant le plaisir de visiter le CNP Bellecour bien avant son ouverture officielle, à partir du 12 octobre à l’occasion du Festival Lumière.

Info : La Fourmi, 68 rue Pierre Corneille, Lyon 3ème

Photo : Michael Augustin

Publié le : mardi 8 septembre 2015, par Alizée Carmona

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite