publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Quinze jours contre la guerre
Partager : 
Imprimer

Rassemblement, films, conférences

Quinze jours contre la guerre

A l’occasion de la Journée internationale de la paix, le Mouvement de la paix appelle à un rassemblement à Bellecour. Coup d’envoi de deux semaines de projections, exposition et débats en région lyonnaise.

2014 marque le double anniversaire des 100 ans du début de la première guerre mondiale et des 70 ans de la libération de la France. Mais ailleurs, la guerre fait toujours rage. Afghanistan, Irak, Libye, Ukraine, Syrie, Gaza sont autant de théâtres de violences et destructions.

Ces conflits « ne contribuent qu’à provoquer le chaos, la mort, les désastres, l’instabilité et de nouvelles guerres sans apporter aucune solution mais en aggravant tous les problèmes. La guerre est toujours un échec », écrit le Mouvement de la paix dans un communiqué. « D’autant que les dépenses d’armement ont doublé en 10 ans passant de 900 milliards de dollars à 1720 milliards de dollars pour le plus grand profit des marchands d’armes. »

Face à ce constat, plusieurs manifestations en faveur de la paix sont organisées dans différents lieux du Grand Lyon, dont un rassemblement et la traditionnelle Quinzaine de la non-violence et de la paix. Au menu des films, échanges et animations.

Programme :

- Samedi 20 septembre à 15h : Rassemblement sous le thème « Nous les peuples avons un droit sacré à la Paix »
Place Bellecour, Lyon 2ème

- Du 22 septembre au 2 octobre : Les résistances à la guerre s’affichent
Exposition réalisée par l’Observatoire des armements et le Cedrats.
MJC de Monplaisir (25 avenue des Frères Lumière, Lyon 8ème)

- Lundi 22 septembre de 19h à 21h : Comment passer de la guerre à la paix ?
Soirée-débat animée par Serge Perrin (Mouvement pour une alternative non-violente, MAN).
Alliance Française (11 rue Pierre Bourdan, Lyon 3ème)

- Mardi 23 septembre à 20h30 : Les sentiers de la gloire film de Stanley Kubrick
En 1916, le général français Broulard ordonne au général de brigade Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable. Au moment de l’attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent
d’avancer...
Cinéma Les Alizés (214 avenue Franklin Roosevelt, Bron)

- Mercredi 24 septembre de 16h à 17h30 : 14-18. Les refus de la guerre
Conférence d’André Loez, docteur en histoire contemporaine, chargé de cours à
Sciences Po Paris. Membre du CRID 14-18.
Réservation conseillée au 04 78 72 23 11 ou chrd.reservation[arobase]mairie-lyon.fr
Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (14 avenue Berthelot, Lyon 7ème)

- Jeudi 25 septembre à 20h30 : Johnny s’en va en guerre film de Dalton Trumbo
Durant la Première Guerre mondiale, un jeune soldat est blessé par une mine : il a perdu ses bras, ses jambes et toute une partie de son visage. Il ne peut ni parler, ni entendre, ni sentir mais reste conscient. Interdit aux moins de 12 ans.
Suivi d’un débat avec Lionel Lacour, historien.
Cinéma Le Scénario (place Charles Ottina, Saint-Priest)

- Vendredi 26 septembre à 19h : Je t’embrasse pour la vie
Spectacle théâtral et lecture de textes par la Compagnie Premier Acte
Médiathèque Lucie Aubrac (2 avenue Marcel Houël, Vénissieux)

- Samedi 27 septembre, 9h30 - 17h : Le jour du livre à Vénissieux
Plateau des Minguettes (pelouse à côté de la piscine, avenue Jean Cagne, Vénissieux)

- Lundi 29 septembre à 20h : Le mouvement allemand pour la paix face à la première guerre mondiale
Conférence d’Anne-Marie Saint-Gille, professeure émérite de civilisation germanique à
l’université Lyon 2.
MJC de Monplaisir (25 avenue des Frères Lumière, Lyon 8ème)

- Mardi 30 septembre à 20h30 : Joyeux Noël film de Christian Carion
Au soir de Noël en 1914, les hommes des tranchées cherchent un peu de paix. Au grand dam de leurs états-majors, une trève d’une nuit est déclarée.
Cinéma Le Zola à (117 cours Emile Zola, Villeurbanne)

- Jeudi 2 octobre à partir de 18h : Soirée de clôture et des 40 ans du MAN
Accordéon et chansons de Samuel Jaeger, exposition d’affiches du MAN, témoignages et verre de l’amitié.
Cinéma Gérard Philipe (12 avenue Jean Cagne, Vénissieux)

- Jeudi 2 octobre à 20h30 : La chambre des officiers film de François Dupeyron
Au début du mois d’août 1914, Adrien, un jeune et séduisant lieutenant, part en reconnaissance à cheval. Un obus éclate et lui arrache le bas du visage.
Cinéma Gérard Philipe (12 avenue Jean Cagne, Vénissieux)

Photo : Mouvement de la paix

Publié le : mercredi 17 septembre 2014, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite
Pour mieux respecter l'enfant

Rythmes scolaires : la maire du 1er veut sa propre réforme

Alors que les conseils d'école lyonnais sont partagés sur la réforme proposée par Gérard Collomb, la mairesse du 1er (...)
La suite
Élection du président de l'agglomération

Comment François-Noël Buffet veut gagner le Grand Lyon

« Si on dit que le président du Grand Lyon est toujours le maire de Lyon, on n'a pas besoin d'élection », (...)
La suite
Le Gram voit déjà plus loin

NPG : « Le PS et EELV doivent se remettre en question »

« C'est la mobilisation citoyenne qui nous a fait gagner, pas une logique d'apparatchiks », a clamé Nathalie (...)
La suite