publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > People > Une baroudeuse pose ses valises à TLM
Partager : 
Imprimer

Miss Météo Julie Fortune

Une baroudeuse pose ses valises à TLM

« Je suis une fille calme ! » s’écrie Julie. Julie Fortune, selon son nom de scène, c’est la nouvelle Miss Météo de TLM. Une météo à thème, fraîche (surtout actuellement) et décalée, ou plutôt complètement déjantée la plupart du temps. Car Julie n’hésite pas à barrer les nuages sur la carte de Météo France pour dessiner un soleil à la place, arriver en combinaison de ski ou présenter ses prévisions la tête à l’envers, en position d’équilibre. Portrait d’une jeune femme aussi mimi que pétillante, venue un peu de nulle part.

Une chose est sure, elle est née à Besançon. Après, ça se complique. « J’ai 26 ans et j’ai déménagé 29 ou 30 fois ». Un « parcours chaotique » qui l’a emmenée du Doubs en Martinique, Espagne, Angleterre en passant par Cherbourg, Aix-en-Provence, Beauvais... Dernière escale en date : la Croix-Rousse où elle vit depuis 1 an. Pourquoi Lyon ? « Une cuite au whisky à Avignon ». Dans la Cité des Papes, elle a joué du théâtre de rue avec des amis rencontrés à la fac. Leur pièce, l’histoire des Horse Sisters, deux sœurs anglaises (avec l’accent s’il vous plaît) abandonnées par Robin des bois sur une aire d’autoroute en France, à la recherche du prince charmant. « Un truc un peu déjanté. » Sans blague.

Une soirée arrosée plus tard, la décision est prise, Julie rejoindra la compagnie Monsieur Cheval & Associés que ses amis ont montée à Lyon Croix-Rousse. « En août, je suis venue chercher un logement, en septembre j’ai aménagé. » C’était aussi simple que ça. Ceci dit, elle a fait pire. Comme quand elle a fugué en Andalousie, sur un coup de gueule familial, avec 12 euros en poche et sans connaître un mot d’espagnol. Juste le temps de poster une lettre à sa mère, lors d’une escale à Lyon, pour pas qu’elle s’inquiète. Elle y restera 3 mois, le temps de gagner son billet de retour.

Le théâtre, elle n’est pas tombée dedans toute petite, mais presque. Tout a commencé à 17 ans. Julie prépare alors un brevet de technicienne en agencement. A l’école on la fait travailler sur des décors de scène. Une vocation est née. Elle troque les tasseaux du menuisier contre les planches de théâtre, s’inscrit en Bac L, puis enchaîne sur un DEUG théâtre-psycho. Qu’elle plaque au bout de 3 mois. « Je n’avais rien à faire des réflexes psycho-moteurs des bébés », se justifie-t-elle. L’année d’après, Julie s’inscrit en DEUST Art du spectacle, puis s’exile à Londres où elle intègre la School of physical theatre.

De retour en France, elle s’installe en Picardie, enseigne le théâtre à des personnes en réinsertion sociale puis, prend des cours de chant, histoire de rajouter une nouvelle corde à son arc. « Toute toute petite j’ai appris le solfège », se souvient-elle. « J’étais toujours la dernière de la classe. Sauf une fois, quand j’étais antépénultième (avant-avant-dernière, ndlr). C’est d’ailleurs comme ça que j’ai appris ce mot-là. » Plus tard, elle aimerait apprendre la contre-basse. « C’est beau, c’est gros, c’est puissant. » Sinon le piano.

Depuis la rentrée, elle fait donc la pluie et le beau temps sur TLM. Recrutée sur casting, elle a été choisie parmi 110 candidates. « C’est son naturel, son coté pas "miss météo" et pétillant qui ont fait la différence », souligne Philippe Montanay, le nouveau rédacteur en chef de la chaîne. Son expérience d’actrice l’aide à inventer des personnages, imaginer des caricatures, trouver des accents, concocter des bêtises, dit-elle. « La bêtise c’est une marque de génie. Je n’ai pas peur du ridicule. » Et ça se voit. Chaque météo est à thème. « J’alterne des trucs musclés et plus doux ». Jeudi dernier, elle hésite entre Guy Moquet, mort 69 ans plus tôt, et le bégaiement dont c’est la journée mondiale. Ça sera le ski. Affublée d’un bonnet bleu, de grosses lunettes et d’un blouson rose fluo, elle annoncera des températures plutôt fraîches et la prochaine ouverture de la station des 2 Alpes.

En parallèle, Julie continue à travailler avec Monsieur Cheval. « Je ne pourrais jamais me passer du théâtre », clame-t-elle. Elle troquera néanmoins les planches contre la régie, car elle a « déjà suffisamment de projecteurs dans la gueule à la télé. » C’est le rapport au public qui fait la différence. « A la télé tu ne le vois pas, tu ne sais pas s’il répond ou pas. Tu es toute seule à parler à un rond. » Et de s’exclamer : « allez-y, commentez sur Facebook », où son émission La Quotidienne a sa page.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 25 octobre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


4 commentaires pour cet article


  • Une baroudeuse pose ses valises à TLM 26 octobre 2010 à12:11, par josette

    whaow ma belle Julie, bravo ! moi qui te connais depuis si longtemps... je suis fière de t’avoir parmi mes relations !
    Un jour tu pourrais essayer avec l’accent quebecois, c’est quelque chose (nous revenons de 10 jours la-bas vers les enfants d’Etienne, Alice vit avec un tchem (je ne sais pas l’écrire) local, c’est impressionnant, tabernak !

    Bisous bisous,

  • Une baroudeuse pose ses valises à TLM 27 octobre 2010 à13:30

    Mademoiselle,
    Je suis séduit pas votre personne, j’espère un jour vous croiser dans nos couloirs ce qui voudra dire que CANAL a su dénicher une perle supplémentaire.
    Postulez Mademoiselle, faites vous connaître auprès de CANAL, c’est certain, vous aurez une écoute.

    M. Denizot

  • Une baroudeuse pose ses valises à TLM 28 octobre 2010 à20:39

    Je ne sais pas pourquoi mais je sens l’arnaque dans le commentaire précédent...
    je suis persuadée que Mr Denisot ne s’aventurerait pas sur un tel forum... quoi ? moi ? des a priori ?!!!

    Mlle Fortune
    pardon... Mlle Lebon !

  • Une baroudeuse pose ses valises à TLM 9 mai 2012 à01:55, par Lenita

    Bonjour, merci pour Salut, j’ai été vraiment touché par la beauté et le contenu de votre website. Juste un petit commentaire pour vous soutenir.

    parier sur le foot en ligne

    unibet

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus belle que les 11 autres

Julie Jacquot, 22 ans, est la nouvelle Miss Lyon

La nouvelle Miss Lyon a été couronnée dimanche, devant 400 spectateurs réunis à la salle de la Ficelle (...)
La suite
On connaît désormais les candidates

Miss Lyon : 14 jeunes femmes pour une couronne

Elles sont 14 et ont toutes le même objectif : la couronne de Miss Lyon.
La suite
En route vers la prochaine élection

Miss Villeurbanne désormais affiliée au comité Miss France

Le comité Miss Rhône-Alpes reconnait désormais officiellement l'élection de Miss Villeurbanne. Une consécration (...)
La suite
Concours de beauté

Lyon aura à nouveau une Miss

Ne dites plus Miss Montchat ou Miss Lyon-Montchat. Le concours fondé en 2005 par Pascal Armata a de nouveau changé (...)
La suite
Claire Faure partout

« J'aime cette vie à 100 à l'heure »

Claire Faure arrive sur le petit écran lyonnais. Depuis la rentrée, elle a intégré le nouveau talk-show de TLM La (...)
La suite
Élection

Virginie Dechenaud en piste pour devenir Miss Monde

Le 30 octobre prochain, l'Iséroise Virginie Dechenaud, Miss Rhône-Alpes en titre et première dauphine de Miss (...)
La suite
Affaire Zahia

7 heures de garde à vue pour Benzema et Ribéry

Karim Benzema et Franck Ribéry ont passé 7 heures en garde à vue. Ils sont soupçonnés d'avoir eu des relations avec (...)
La suite